Laure Limongi a publié une dizaine de livres entre fiction, poésie et essai tels Anomalie des zones profondes du cerveau (Grasset, 2015), Ensuite, j’ai rêvé de papayes et de bananes (Éditions Le Monte-en-l’air, 2015), Soliste (Inculte, 2013), Indociles (essai littéraire sur Denis Roche, Hélène Bessette, Kathy Acker et B.S. Johnson, Éditions Léo Scheer, 2012)… Son prochain roman paraîtra chez Grasset en 2019. Ses dernières performances littéraires ont été programmées au Palais de Tokyo, aux Laboratoires d’Aubervilliers, à la Maison de la Poésie de Paris, à La Colonie. Elle s’intéresse à la création numérique (voir Les Instantanés, Hashtag Poésie) et collabore avec des musiciens (Pierre Henry, Olivier Mellano) ainsi que des artistes et des graphistes (Fanette Mellier, Thomas Lélu). Laure Limongi a exercé le métier d’éditrice (collections « & » chez Al Dante puis « Laureli » aux Éditions Léo Scheer), elle est aujourd’hui enseignante en création littéraire à l’ESADHaR et dirige le parcours Création du Master de Création littéraire du Havre. Elle poursuit en parallèle un doctorat de Pratique et théorie de la création artistique et littéraire à l’université d’Aix-Marseille. Elle est membre du comité d’administration de la Société des gens de lettres œuvrant à la représentation des auteur·e·s.

 

LIVRES PUBLIÉS

Anomalie des zones profondes du cerveau, Grasset, 2015.

Ensuite, j’ai rêvé de papayes et de bananes, création graphique de Fanette Mellier, éditions leMonte-en-l’air, 2015.

Soliste, éditions Inculte, 2013.

Indociles, Éditions Léo Scheer, 2012 [sur Denis Roche, Hélène Bessette, Kathy Acker, B.S. Johnson.]

Le Travail de rivière, création graphique de Fanette Mellier, Éditions Dissonances/ Pôle graphique Chaumont, 2009.

Fonction Elvis, Éditions Léo Scheer, 2006.

La Rumeur des espaces négatifs, création graphique de Thomas Lélu, Éditions Léo Scheer, 2005.

Orchidées & salami, dessins de Béatrice Cussol, Discobabel, 2005.

Je ne sais rien d’un homme quand je sais qu’il s’appelle Jacques, Al Dante, 2004.

Éros Peccadille, Al Dante, 2002.

 

TEXTES EN REVUES   [sélection]

  • Fictions :

« Umiki », « Hankotsu », revue N/Z #2, 2018.

« Le grain de la langue », La Moitié du fourbi n°7, 2018.

« Jan, Laure, Sorio et moi », Back Office n°2, 2018.

« & sinon, vous faites quoi dans la vie ? », Le Salon n°6, 2015.

« Le chant de la moquette », Le Salon n°5, 2014.

« La brûlure du flocon sur la lèvre », La Gazette des Jockeys camouflés, 2013.

« Fougères & paroles gelées », Vacarme n°63, 2013.

« Fuego, foco », Intranqu’îllités n°2, 2013.

« Journal + ∞ », Espace(s) n°8, 2012.

« Sugar Me », Rouge déclic n°1, 2010.

« Laura Palmer », Action Restreinte n°7, 2006.

« Fonction Elvis », La Règle du jeu, 2005.

  • Poésie :

« Mare Nostrum », Kôan/Fabula n°5, 2018.

« Assertions – forcément provisoires », Pøst- #2 (en ligne), 2018.

« Le cauchemar de la langue », Nue n°60, 2015.

« Révôlution », Hypogée #2, 2014.

« Trahison, tradition – traición, tradición », Doc(k)s 2012-2013.

« Le bleu de l’inflexion », Action Poétique n°189, 2007.

[sans titre], revue BoXoN, 2004.

« Juste la Grande Ourse », Musica Falsa n°4, 2003.

« Relation entre théories III », Dedicate, 2002.

« La proie », Le Jardin Ouvrier n°12, 2002.

« Temptation il diabolo », Mission Impossible n°1, 2001.

« Métatarses », Nioques n°1.7, 2001.

« Nothing can kill anybody », Quaderno n°5, 2000.

  • Critique:

Collaborations régulières dans la revue des Cahiers Critiques de Poésie du CIPM entre 2004 et 2007 : une vingtaine de textes publiés sur Thomas Braichet, Anne-Marie Albiach, Christian Zorka, Jack Spicer, Christian Prigent, Céline Minard, Nathalie Quintane, Charles Pennequin, François Dufrêne…

Collaborations régulières dans La Revue Littéraire des Éditions Léo Scheer entre 2004 et 2012 : une trentaine de textes publiés sur Frédéric Léal, Édouard Levé, J.G. Ballard, Emmanuel Carrère, Claro, Michel Surya, Lester Bangs, Hélène Frappat, Orion Scohy, Pierre Henry, Emmanuelle Pireyre, Alain Robbe-Grillet, Arno Schmidt, Fernand Combet, Maria Soudaïeva, Antoine Volodine, Thomas Clerc, La Rédaction, Shozo Numa, Jérôme Lafargue, Régis Jauffret, David Markson…

« Car auteur, c’est aussi un métier », A.O.C. [Opinion], 2018.

« Hélène Bessette,  C A P I T A L E – la typographie chez Hélène Bessette », Grumeaux n°4, 2014.

« Murmurations », Raise magazine n°16, 2014.

« Danielle Mémoire — L’épine noire », dossier Cahiers critiques de poésie n°27, 2014.

« Toujours indociles » (sur Anne-Marie Albiach, Christophe Tarkos et Fernand Combet), Le Chant du Monstre n°3, 2014.

Sur Nathalie Quintane, Clément Rosset et Éric Meunié, Les Lettres françaises, 2006.

Sur Christophe Tarkos, Action Poétique n°179, 2005.

Sur Christophe Tarkos, Inter n°89, 2004.

« Blaine superlatif », Java n°27/28, 2004.

 

COLLECTIFS [sélection]

  • Textes liminaires :

Préface, Skin Memories, Thomas Mailaender, RVB Books, 2016.

Postface, La Funghimiracolette, Olivier Mellano, éditions MF, 2014.

Postface, Poppermost, Pacôme Thiellement, éditions MF, 2013.

Préface, Écrivains en séries #2, collectif, Laureli/Léo Scheer, 2010.

  • Fictions :

« Goldstone », in réédition de La Topographie anecdotée du hasard, Daniel Spoerri, Le Nouvel Attila/Le Bureau des Activités littéraires, 2016 (tiré à part).

« Du vent on ne voit que les effets », catalogue monographique de l’artiste Philippe Lepeut, Listen to the Quiet Voice, MAMCS, 2015.

« Babel », Link Human/Robot, collectif sous la direction d’Emmanuelle Grangier et Sacha Leopold, Van Dieren éditeur, 2014.

Livret du spectacle musical Les Héroïnes baroques, trio Elixir, mars 2014.

« Where no man has gone before », Le Ciel vu de la Terre, collectif, éditions Inculte, 2011.

« L’histoire n’est pas un destin », anthologie les in©lassables, éditions V.A.C., 2002.

  • Autres textes critiques :

« Gimme some – Lucille Calmel, une écriture de l’impureté et de l’excès », Lucille Calmel, les années nombre, monographie à paraître (2019).

« Et avec une chansons nous chanterons » sur l’exposition Run run run, La Villa Arson, site Droguistes.fr, 2016.

Sur la série Treme, Écrivains en séries #2, collectif, Laureli/Léo Scheer, 2010

Sur les séries Dexter, Twin Peaks, Star Trek, Six Feet Under, Drawn Together, Écrivains en séries #1, collectif, Laureli/Léo Scheer, 2009.

 

RADIO

An Idea of Glenn Gould, documentaire pour France Culture (« Une vie, une œuvre »), réalisation Nathalie Battus. Première diffusion 25 avril 2015.

Adaptation radiophonique de Fonction Elvis pour France Culture, « Fictions » : première diffusion, samedi 12 avril 2008. Découpage : Cécile Backès ; réalisation : Jacques Taroni ; avec la collaboration de Mathieu Bauer et de Sentimental Bourreau.

Adaptation radiophonique des textes écrits pour le collectif Écrivains en séries sur Six Feet Under et Twin Peaks par Jacques Taroni pour France Culture, « Micro Fiction ». Première diffusion les 1er et 2 septembre 2010.

 

MUSIQUE

Objets noirs et choses carrées : a tribute to Nino Ferrer (CD, Optical Sound, 2012) : reprise de « The Garden » de Nino Ferrer avec le groupe Molypop (chant, Autoharpe).

CRUNCHY-CRUNCH, disque Fracktal Music n°4 dirigé par Joël Hubaut (CD, station Mir/NAD, 2009) : un morceau (composition, interprétation).

RALBUM (livre + CD, Laureli, 2008) : auteur et chant (une chanson).
Deux coups de sonnette de Pierre Henry (CD, Signatures/Radio France, 2006) : voix du disque et texte dans le livret.

Texte pour le livret de Voyage initiatique de Pierre Henry (CD, Philips, 2005).

 

LaureLimongi_autoportrait2017_2

© Laure Limongi, 2017

 

PHOTOS de Laure Limongi.

 

 

Breve biografía en español : Laure Limongi es una escritora que nació en Bastia, Córcega. Trabaja entre París, Le Havre (Francia) y Córcega. Escribe ficciones, poesía, ensayos y publicó diez libros hasta la fecha, entre los cuales: Anomalie des zones profondes du cerveau (Grasset, 2015), Ensuite, j’ai rêvé de papayes et de bananes (Éditions Le Monte-en-Air, 2015), Soliste (Inculte, 2013), Indociles (ensayo sobre Denis Roche, Hélène Bessette, Kathy Acker y B.S. Johnson, Éditions Léo Scheer, 2012) … Sus últimas actuaciones literarias fueron programadas en el Palais de Tokyo (París), Les Laboratoires d’Aubervilliers, en las Casas de la Poesía de París, de Rennes, en La Colonie (París). También colabora con músicos (Pierre Henry, Olivier Mellano …) así como artistas visuales y gráficos (Fanette Mellier, Béatrice Cussol, Thomas Lélu …). Laure Limongi es también editora (colecciones « & » – Al Dante – y luego « Laureli » – Éditions Léo Scheer). Actualmente enseña escritura creativa en la escuela de arte de Le Havre y dirige su Mastería de Escritura Creativa, la primera creada en Francia.

 

Short biography in English : Laure Limongi was born in Corsica, she lives in Paris, France, works in Paris, Le Havre, Bastia.

Her writing work is between fiction and non fiction. For the last fifteen years, she has been a figure of avant-garde French literary world developing an interdisciplinary work. She has published more than ten books. Fonction Elvis (Léo Scheer, 2006) refers to Elvis Presley. Soliste (Inculte, 2013) evokes the pianist Glenn Gould. Indociles (Léo Scheer, 2012) is a literary essay about Denis Roche, Kathy Acker, Hélène Bessette, and B.S. Johnson. Ensuite, j’ai rêvé de papayes et de bananes with the work of the graphic designer Fanette Mellier (Le Monte-en-l’air, 2015). Anomalie des zones profondes du cerveau (Grasset, 2015): her latest novel about cluster headache has been selected on the shortlist of Prix Médicis.

Laure Limongi is also a performance artist scheduled in many institutions in France and abroad. She sometimes works with musicians Pierre Henry or Olivier Mellano.

As a publisher, she first created in 2001 with Al Dante a collection of literary essays about contemporary poetry and performance arts. Then in 2006 she launched the “Laureli” imprint, publishing mostly fiction. Sixty titles have been published, mainly French novelists although some translations are part of her catalogue : Raymond Federman, Billy Corgan, José Agrippino de Paula, Jörg Fauser …

She teaches creative writing within the first MFA in creative writing launched in France and runs the program.